Après les Orléanaises Anäis Hatchi et Roxane Couasnon, l’équipe de Pierre-Yves Thomas enregistre l’arrivée de la Stéphanoise de 24 ans, avec une expérience de trois saisons en D1 et trois autres en D2.  

Photos asse.fr

Le recrutement s’accélère chez les Ponotes, promues en Division 2, trois ans après la descente. Et c’est Olivier Miannay, le manager du club, en charge également du recrutement, qui noircit les cases « Arrivées » avec la collaboration du coach, Pierre-Yves Thomas, de retour à la tête de l’équipe après trois saisons chez les jeunes ( lire l’article consacré à Pierre-Yves en cliquant sur le lien : http://lepuyfoot43.fr/d2f-le-retour-aux-sources-de-pierre-yves-thomas/ ).

Et après la gardienne Anaïs Hatchi et la défenseure latérale Roxane Couasnon, toutes deux venues d’Orléans en Division 2, c’est au tour de Marion Blanc-Gonnet de rejoindre la Haute-Loire ! Oh, pas un grand voyage pour la Savoyarde de 24 ans (elle est née à Albertville), qui évoluait depuis ses 15 ans à l’AS Saint-Etienne ! Une fidélité rare dans le football qui témoigne d’un certain état d’esprit. Une fidélité, et aussi une grande expérience : la joueuse, qui peut évoluer un peu à tous les postes au milieu de terrain (10, 8 ou sur les côtés), a disputé 89 matchs en équipe première avec les « Amazones », dont 28 en Division 1, niveau qu’elle a découvert à l’âge de 18 ans seulement, alors qu’elle évoluait encore en U19.  

Cette inconditionnelle de Lionel Messi et de l’ancienne internationale Louisa Necib (ex-OL) a touché ses premiers ballons à La Bathie, à quelques kilomètres seulement d’Albertville, en Savoie, à l’âge de 6 ans. Pendant 8 ans, elle a évolué avec les garçons avant de rallier Saint-Etienne.

Depuis l’été 2019, Marion est titulaire du CAPEPS (Certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive). Elle va donc mener parallèlement travail et football. Un choix murement réfléchi.

Bienvenue au Puy Foot, Marion !

Le communiqué de Marion après son départ de Saint-Etienne :

« Je vous annonce à travers ce post que je quitte l’AS Saint-Etienne après 9 ans passés au club. Il est difficile pour moi de réaliser que je vais partir, que je vais quitter tout ce que j’ai ici, mais il est temps pour moi de fermer un chapitre de ma vie et privilégier mon avenir professionnel. C’est d’autant plus difficile après ces circonstances, il est évident que j’aurais préféré une meilleure fin et profiter des derniers instants jusqu’au bout mais il y a des éléments qu’on ne contrôle pas. Quoi qu’il en soit, j’ai passé mes plus belles années au sein de ce club, de cette ville où j’ai pu jouer au plus haut niveau, où j’ai pu vivre des moments extraordinaires et d’autres plus compliqués mais je n’en retiens que le positif. J’ai également rencontré des personnes incroyables qui pour beaucoup sont des ami(e)s, j’ai réalisé le métier de mes rêves et je suis fière de quitter ce club en ayant accompli ce que je souhaitais et en ayant toujours tout donné pour ce maillot. Je tiens à remercier le club, le staff, toutes les personnes qui m’ont soutenu sous le maillot vert, ma famille, mes amis, les supporters… et toutes les coéquipières avec qui j’ai évolué durant toutes ces années. Je n’oublierai rien. On se retrouve très bientôt pour de nouvelles aventures. »

  • Le CV de Marion Blanc-Gonnet

Née le 27/03/1996 (24 ans) à Albertville (73). Milieu de terrain. 82 matchs en six saisons seniors (28 en D1 et 54 en D2, 12 buts

Sous le maillot stéphanois face à l’OGC Nice. Photos asse.fr